Catégories
Non classifié(e) HairNews

Comment passer du chimique au naturel/bio ? Une transition capillaire en douceur …

Comme de plus en plus de personnes aujourd’hui, vous souhaitez abandonner les soins capillaires conventionnels dits “chimiques” au profit des soins naturels/bio. C’est une excellente idée, ce changement ne sera que profitable pour vos cheveux et l’environnement. Mais comme nous, nos cheveux sont sensibles aux changements. Vous pourriez faire face à une phase d’adaptation et de transition capillaire qui nécessite certaines étapes. Nous vous dévoilons tous nos conseils et astuces pour réussir votre transition à coup sûr et dans de bonnes conditions ! 

La transition capillaire, c’est quoi ? 

La période de transition correspond au passage de soins conventionnels vers une routine capillaire naturelle. Durant cette phase, vous allez dire au revoir aux shampooings et soins classiques gorgés de silicones, aux tensio-actifs irritants… 

Ainsi, vous permettez à vos cheveux et votre cuir chevelu de se régénérer, de respirer et de retrouver leur beauté naturelle progressivement. Une vraie cure “détox” pour se débarrasser des résidus de silicones et autres agents chimiques qui abîment vos cheveux et votre cuir chevelu. 

Quelles sont les différents changements que vous pouvez rencontrer ?  

La cosmétique conventionnelle offre une belle apparence artificielle à nos cheveux. Les silicones, sulfates et quats gainent et camouflent les imperfections de la fibre capillaire. Si en apparence, la chevelure est belle et semble en parfait santé, c’est tout l’inverse qui se produit. Ainsi, lorsque l’on abandonne les produits “chimiques” et que l’on opte pour des formules plus naturelles, nos cheveux peuvent paraitre secs ou au contraire, gras, emmêlés, indomptables et fragiles… ou poisseux ! Mais pourquoi ?  

On décrypte tout pour vous guider dans votre quête vers le naturel. 

Le premier changement :  Les cheveux poisseux 

Lors des premiers lavages avec des shampooings naturels/bio, il n’est pas rare de se retrouver avec cette sensation de cheveux poisseux, mal rincés surtout à l’arrière du crâne. Pas de panique ! Cette phase, aussi désagréable soit-elle, est tout à fait normale. Cela ne signifie pas que votre shampoing naturel ne lave pas ! 

Rappelons-le, les ingrédients chimiques comme les silicones, les huiles minérales… présents en grande quantité dans les shampoings et soins conventionnels, ont pour fonction de camoufler à merveille les imperfections de notre chevelure en s’accrochant à la fibre et créant ainsi une barrière occlusive qui s’accumule au fil du temps. Les soins apportés n’arrivent plus à pénétrer et vos cheveux ne peuvent plus être fortifiés, nourris en profondeur. En apparence, vos cheveux sont doux et soyeux. Mais en réalité, la peau de votre cuir chevelu et vos cheveux sont fragilisés, asphyxiés et agressés.  

Les tensioactifs présents dans ces produits sont suffisamment agressifs pour nettoyer le cheveu malgré cette barrière. A l’inverse, les tensioactifs doux et non-irritants, que l’on retrouve dans les shampooings naturels/bio, mettent plus de temps à passer à travers cette barrière et la faire disparaître. C’est pour cette raison que nos cheveux peuvent paraître poisseux durant quelques temps lorsque l’on change sa routine capillaire.  

Second changement : Sensation de cheveux secs. 

On entend souvent, “les shampooings bio donnent les cheveux secs.” C’est une association faussement donnée aux shampooings bio. En effet, débarrassés de tous les silicones, sulfates et autres ingrédients donnant l’illusion d’une belle chevelure flamboyante, les cheveux sont mis à nus laissant leur apparence et leur état naturel. Le cheveu ayant été fragilisé durant la période d’utilisation des produits conventionnels, il est de ce fait rêche, terne et souvent abimé. La formation de nœuds est alors inévitable. 

Les étapes et astuces pour réussir la transition capillaire :  

1 – Couper les pointes

Pour rappel, un cheveu est une matière morte. Donc, s’il est abîmé, fourchu, vous ne pourrez pas le réparer, même si vous passez au naturel… Afin de repartir sur de bonnes bases, nous vous conseillons d’aller chez le coiffeur pour couper la partie des cheveux qui est abîmée ! 

2- Rituel détox doux

Pour se débarrasser de l’effet poisseux causé par l’accumulation de produits occlusifs, appliquez votre shampoing liquide directement sur cheveux secs, au niveau de la zone “poisseuse” en mettant la tête vers le bas puis massez votre fibre capillaire. Mouillez vos cheveux. Puis effectuez un second shampooing, en gardant la tête vers le bas. Rincez en veillant à bien décoller les racines. Le rinçage n’en sera que plus rapide et plus efficace. 

3 – Clarification

Si vous ne voyez toujours pas de résultat au bout du 2ème ou 3ème lavage, c’est que les tensio-actifs de votre shampooing sont trop doux (ce qui est positif et rassurant). Vous n’arriverez pas à vous débarrasser des produits chimiques accumulés depuis trop longtemps. Opter pour une solution radicale : la clarification. Cela consiste à nettoyer, en profondeur, vos cheveux en ouvrant leurs écailles afin d’éliminer tous les résidus (produits, pollution, etc) présents.  

Plusieurs options s’offrent alors à vous : 

  • Le gommage “en douceur” du cuir chevelu et du cheveu pour éliminer les agents occlusifs du cuir chevelu. 
  • Le masque détox, à base d’argile (blanche ou verte) mélangée à de l’eau. On l’applique sur cheveu mouillé de la racine jusqu’aux pointe. Laissez poser 30 minutes, puis on rince en finissant au vinaigre de cidre. Vous pouvez l’appliquer dès que vous en ressentez le besoin, sans délai particulier. 
  • Le shampoing au bicarbonate de soude, qui est très efficace pour nettoyer les cheveux en profondeur. Connu pour être “décapant”, le bicarbonate de soude doit être utilisé avec parcimonie, ponctuellement pour éliminer les résidus. On veille à ne pas l’utiliser à trop forte dose, au risque d’abîmer et d’assécher la fibre capillaire ! 
4 – Nourrir et hydrater

Une fois votre cuir chevelu et vos cheveux nettoyés en profondeur, il est impératif de les hydrater et de les nourrir avec des produits naturels/bio. Pour cela, appliquez un après-shampooing après chaque shampooing pour faciliter le démêlage, lisser la fibre et la protéger des frictions et agressions externes. Appliquer également un masque nourrissant ou hydratant 1 fois par semaine. Et tous les 15 jours, effectuer un bain d’huiles sur les pointes.  

La bonne nouvelle ? C’est que, libérés des agents occlusifs, les soins naturels/bio que vous allez apporter à vos cheveux seront plus efficaces et en moins grandes quantités. Ils vont pouvoir agir directement au cœur de la fibre pour les fortifier, les protéger, les gainer et les lisser. Plus besoin d’en utiliser des tonnes, c’est bon pour votre porte-monnaie et pour l’environnement également. 

Autres astuces, effectuer des massages du cuir chevelu en appliquant quelques gouttes d’huile Réparation Extrême d’ELENATURE. Ce soin nourrit le cuir chevelu, apaise les irritations et stimule la pousse. Pour 90% des personnes l’ayant testé*, leur cuir chevelu est apaisé, plus beau et en pleine santé.  

Voilà, vous avez toutes les cartes en main pour réussir votre transition capillaire. Il se peut que certaines personnes aillent directement à la case “beaux cheveux au naturel” sans avoir à passer par ces étapes de transition. Tout dépend du type de cheveux, de ce qu’ils ont subi par le passé et durant combien de temps. 

Mais surtout n’oubliez pas, quelles que soient vos difficultés, ne renoncez surtout pas, c’est NORMAL et PROVISOIRE, le résultat en vaut le coup ! 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.