Catégories
Non classifié(e) HairNews

L’impact du stress sur nos cheveux

Communément appelé le “Blue Monday”, le 17 janvier est considéré comme la journée la plus déprimante de l’année. Et vous le savez, nos humeurs et notre moral ont un réel impact sur nos cheveux. Le stress est tout particulièrement néfaste pour notre corps et nos cheveux. Pourquoi ? Quelles solutions ? On fait le point ! 

Une situation ou un contexte anxiogène, des problèmes familiaux, du surmenage au travail… La vie nous offre de nombreuses occasions de stresser. Et si le stress est connu pour être mauvais pour notre santé, il est tout aussi néfaste pour nos cheveux.  

Les effets du stress sur les cheveux 

La chute de cheveux 

En période de stress intense, nous pouvons perdre jusqu’à 300 cheveux par jour, contre seulement 50 à 100 en temps normal. C’est d’ailleurs la 2ème cause principale de chute de cheveux.  

A quoi cela est dû ? C’est tout simplement une réponse de notre corps. 

Il suffit d’un traumatisme ou d’un stress important pour provoquer des bouleversements hormonaux considérables. Notre corps produit du cortisol (l’hormone du stress) en quantité élevée, ce qui diminue la production des hormones à l’origine de la croissance des cheveux. Le follicule pileux rétrécit donc, ce qui provoque la perte de cheveux tant redoutée. Rassurez-vous, cela n’est qu’une réponse temporaire de notre organisme ! Sitôt la période de stress terminée, vos cheveux reprendront leur cycle naturel et retrouveront toute leur force et leur vitalité ! 

L’excès de sébum : cheveux gras, démangeaisons et pellicules 

Le stress provoque également une réaction physiologique : notre corps sécrète plus de sébum. Et, vous le savez très bien, c’est l’ennemi d’une chevelure saine, souple et légère… Le sébum est à l’origine des cheveux gras. Plus notre cuir chevelu en sécrète, plus nos cheveux ont tendance à vite graisser. Le cuir chevelu devient alors plus sensible et irrité. Il est ainsi courant de voir apparaître des pellicules et d’avoir des démangeaisons du cuir chevelu, voire même du psoriasis ! 

L’apparition de cheveux blancs 

On fait souvent le lien entre les cheveux blancs et le stress, mais est-ce vraiment lié ? Eh bien, oui ! 

Un “coup de stress” ou une période particulièrement difficile et source d’inquiétudes peut favoriser l’apparition des cheveux blancs. S’il n’est pas rare de voir des cheveux blancs apparaître avec l’âge, il est moins courant de se retrouver avec une mèche blanche ou de nombreux cheveux blancs à 20 ou 30 ans. Ce phénomène, appelé canitie subite ou précoce, peut être causé par le stress. 


En effet, ce dernier peut endommager les cellules souches situées à la base des follicules. Ce sont ces cellules qui sont responsables de la pigmentation des cheveux. Sous l’effet du stress, elles peuvent rencontrer certains dysfonctionnements et ne plus jouer leur rôle, ce qui provoque l’apparition des fameux cheveux blancs. Heureusement, certaines études tendent à démontrer que cela n’est pas totalement irréversible… Ces cellules semblent se “réactiver” dès que le stress s’estompe, et les cheveux poussent à nouveau colorés. Attention, cependant, car si les cellules sont trop souvent affectées par le stress, les dommages deviendront permanents et le blanchissement des cheveux, irréversible

Et le stress environnemental ? 

Moins souvent évoqué et moins connu, le stress environnement a, lui aussi, des effets néfastes sur la chevelure. A la différence du stress “classique”, que l’on connaît toutes et tous, et qui est propre à chaque individu, le stress environnemental est dû aux méfaits de l’environnement sur notre bien-être (pollution, chaleur, soleil, humidité, bruit trop forts…). La pollution par exemple est dûe  à un excès de molécules nocives présentes dans notre environnement et particulièrement dans l’air que l’on respire. 

Les variations de température, la pollution, l’humidité, les ultra-violets, le bruit… Au quotidien, nous subissons de nombreuses petites agressions, parfois même invisibles et imperceptibles. Si leur effet n’est pas immédiat, à terme, cela provoque un vieillissement prématuré de nos cellule, et notamment de notre peau. Notre peau est donc directement concernée, mais nos cheveux aussi. Le stress environnemental et la pollution altèrent nos cheveux. Ils deviennent facilement gras, ternes, plus fragiles et cassants… Comme nous pouvons avoir grise mine en ville, nos cheveux peuvent aussi perdre de leur brillance, de leur vitalité et de leur beauté. 

Quelles solutions ? 

Vous l’avez compris, le stress, qu’il soit environnemental ou pas, est à fuir pour le bien de notre chevelure. Pour préserver et protéger ses cheveux, la première chose à faire est de prendre soin de soi. On adopte une bonne hygiène de vie, on mange équilibré, on fait du sport, on se met au yoga et surtout, on apprend à se détendre ! 

Ensuite, on évite les gros changements de température, la surexposition au soleil et la pollution en privilégiant les balades à la campagne plutôt qu’en pleine ville. On favorise évidemment des produits et soins adaptés, spécialement conçus pour lutter contre les effets du stress environnemental. De nombreux produits de la cosmétique bio, moins agressifs pour le cuir chevelu et plus respectueux de l’environnement, sont parfaits pour préserver vos cheveux et les sublimer naturellement.   

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.